Charles De Gaulle PascalSubtil 1

Concrétisation du partenariat original conclu depuis plusieurs années entre le Ministère de l'Education nationale et la Marine, les « bacs pros Marine »* proposent d'enrichir le cursus normal de formation par une dimension maritime dans les filières suivantes :

Maintenance des équipements industriels (MEI), de spécialité mécanique, formant à la maintenance préventive ou corrective des équipements industriels.

Electrotechnique, énergie équipements communicants (ELEEC), à dominante électronique, formant à la production, au transport, à la distribution et à la transformation de l'énergie électrique

Conditions pour postuler :

Tout candidat doit répondre aux conditions classiques d'entrée en classe de seconde professionnelle, mais aussi satisfaire à certaines conditions spécifiques à la Marine :

    être de nationalité française
    être âgé de 17 ans à 25 ans lors du passage du bac pro
    avoir validé une classe de 3ème de l'enseignement général
    être physiquement et médicalement apte.

Le parcours :

La durée totale du cursus est celle du baccalauréat professionnel          (3 ans). A cette occasion, les élèves découvrent la Marine et la richesse de ses filières tout en étant préparés à leurs futurs métiers :

    - Ils complètent le programme de formation par un enseignement « spécifique Marine » (2 h par semaine).

    - Ils effectuent leurs stages pratiques et professionnels (en classes de première et de terminale) dans la Marine. Ils sont accueillis à bord des bateaux ou dans un centre de formation technique (Centre d’Instruction Naval de Saint-Mandrier, Var).
    - Tout au long de leur scolarité, ils sont suivis individuellement par un marin du bureau de recrutement le plus proche de chez eux.

Les perspectives d'avenir

A la fin de leur scolarité et en fonction de leurs résultats, les élèves deviennent, dans la majorité des cas, « matelots de la Flotte ». Ils sont orientés vers le domaine d'emploi (mécanique, électrotechnique, électronique) le plus adapté à leurs aptitudes et aspirations. Ils sont alors affectés sur des bâtiments de surface, des sous-marins ou des bases de l’aéronautique navale. Les meilleurs peuvent intégrer l'Ecole de maistrance et débuter ainsi un cursus d'officier marinier (sous-officier).

SNA Saphir