Des classes spécifiques au lycée Boucher de Perthes d’Abbeville (80)

 

Depuis la rentrée scolaire 2017/2018, le lycée Boucher de Perthes scolarise et accompagne les élèves à haut potentiel (EHP/EIP/HPI). Nous accueillons les élèves sur simple demande dérogatoire.

Notre établissement propose des pratiques pédagogiques innovantes conduites par une équipe motivée et formée qui se caractérise par une attention soutenue portée aux besoins des élèves, au développement de leur bien-être, et à la qualité des apprentissages.

Il promeut et porte les valeurs de la démocratisation scolaire, favorise la personnalisation des parcours éducatifs et facilite leur flexibilité. Il prend appui sur la créativité des personnels et de tous les élèves.

Il met en œuvre une démarche partenariale, qui permet à l’équipe d’enrichir son action grâce aux ressources de son environnement.

Il n’existe actuellement aucune structure comparable dans les établissements publics du secondaire. Notre projet a vocation à être exporté dans d’autres académies. Les modes spécifiques d’enseignement mis en œuvre doivent également bénéficier aux élèves non EHP. C’est un projet global qui implique tous les personnels de la cité scolaire.

Par voie de conséquence, il s’agit :

  • De prévenir le décrochage scolaire et/ou y remédier. Redonner à chaque élève le plaisir de se rendre à l’école pour y apprendre des contenus en rapport avec ses potentialités et ses goûts.
  • D’accompagner l’élève à haut potentiel à intégrer l’établissement et à développer ses aptitudes en lui proposant une prise en charge spécifique et adaptée qui tient compte de sa singularité. Une orientation personnalisée dans l’établissement mais aussi post bac en cohérence avec ses capacités.
  • De former les enseignants au repérage des EIP et à leur prise en charge, au sein des classes mais également hors de la classe. Un module de formation annuel est dispensé par un délégué de l’AFEP ainsi qu’une formation continue spécifique à caractère scientifique pour le référent du projet. Ce travail d’information et de formation a vocation à irradier sur les établissements de notre bassin de la Picardie maritime.

Pour cela, nous :

  • Détectons les élèves dans l’établissement ainsi qu’en amont, dans les établissements du bassin par une campagne d’information auprès des principaux de collèges et à destination des équipes enseignantes.
  • Elaborons un projet d'accueil personnalisé en accord avec l'élève et sa famille. Ceux-ci sont reçus en début d’année scolaire pour élaborer collégialement un projet éducatif personnalisé en adéquation avec le profil des enfants. Les relations avec les familles sont régulières pour évaluer le suivi de leurs enfants (scolaire, relationnel, psychologique…).
  • Mettons en place des groupements d’apports supplémentaires (ateliers scientifiques et technologiques et ateliers de réflexion philosophique, projets et clubs). Les initiatives des élèves sont encouragées et nous y répondons par des contenus d’enseignement appropriés. Exemples : atelier de calligraphie, de modelage, de dessin et de peinture, ateliers d’éthique médicale, d’histoire de la philosophie, d’histoire des sciences, création d’une « jeune coop » consacrée au clonage de plantes et à leur commercialisation, atelier d’astronomie avec la réalisation de lunettes de Galilée et Newton, d’un radiotélescope, de nombreuses sorties ainsi que des voyages d’études en rapport avec nos activités, -observatoire de Haute-Provence que nous reconduisons cette année).
  • Organisons des modules de soutien et de compensation dans les domaines où les difficultés apparaissent (graphisme et motricité). Les emplois du temps sont personnalisés et aménagés en fonction des demandes et des potentialités (saut de classe pour certaines matières, apprentissage des langues renforcé, soutien ponctuel ou à plus long terme dans certaines disciplines, heure de remédiation hebdomadaire pour accueillir les élèves en souffrance…). Nous collaborons enfin avec une sophrologue, une graphologue et une psychologue qui accompagnent les élèves précoces sur la durée de l’année scolaire.
  • Mettons en place un tutorat. Tout élève demandeur ou sur invitation de l’équipe enseignante peut être suivi par un adulte référent qui n’est pas nécessairement un enseignant. Il est ainsi accompagné tout au long de sa scolarité (organisation des devoirs, problèmes de méthode, travaux d’écriture…) ou pour d’autres démarches (auprès des familles, de spécialistes de la santé ou de psychothérapeutes…) par un adulte qui a un rôle de conseil, d’écoute et de remédiation.
  • Travaillons avec les professeurs du département de psychologie de l’université de Picardie et ses doctorants pour mettre en œuvre des protocoles d’identification des EHP et une grille d’évaluation de leur parcours scolaire.

 Vos enfants sont les bienvenus !

Notre site internet : https://www.eip.lyceeboucherdeperthes.fr/

 

NON AU HARCÈLEMENT

jbdp

Radio Lycée

jbdp

Année Boucher de Perthes

jbdp

logo-LEO1 1

imagesonisep

Hauts-de-France esidoc